Pour votre bien-être

Le déménagement

Vous déménagez dans deux jours? À Montréal, plus de 60% des personnes sont locataires, d’où la frénésie du déménagement le 1er juillet. Prenez les mesures nécessaires pour éviter les blessures neuro-musculo-squelettiques. Bouger les meubles avec le sourire et sans les douleurs, c’est possible, à condition de s’y préparer adéquatement. 

UNE TRADITION

La journée nationale de la fin des baux et des déménagements s’inscrit dans une tradition depuis le 18e siècle. L’arrivée du printemps signifiait à l’époque la fin des baux. Saviez-vous que le Québec est le seul endroit au monde où l'on déménage à une date fixe? La journée nationale de la fin des baux et des déménagements avait lieu à l’origine le 1er mai au Québec. En 1975, une mesure législative a permis de prolonger les baux du 1er mai jusqu’au 30 juin afin d’éviter aux enfants de changer d’école avant la fin de l’année scolaire.

Il y a, chaque année, une recrudescence de patients qui consultent en chiropratique durant cette période physiquement exigeante. L’observation n’étonne pas, lorsque l’on sait que beaucoup de gens, gagnés par la hâte et la fatigue, s’empressent de tout terminer illico sans se soucier de leurs muscles et de leur dos. C’est pourquoi les hernies discales, les lombalgies et les courbatures sont si fréquentes durant cette période. Par où commencer pour les éviter?

DES BOÎTES, ET ENCORE DES BOÎTES

Vider les armoires et les tiroirs pour tout empaqueter dans des boîtes représente une tâche fastidieuse qui aura tôt fait d’en décourager plusieurs. Il importe quand même de choisir et de remplir les boîtes de façon réfléchie.

Pour faciliter la prise, préférez des boîtes munies d’un trou pour les mains sur les côtés. Vous pourrez ainsi empoigner la charge avec assurance et justesse.

PRÉPARATION À L’EFFORT

Avant de vous attaquer à descendre le réfrigérateur dans l’escalier en colimaçon, étirez-vous et échauffez-vous afin de préparer votre organisme à l’effort physique.

L’hydratation est de mise, avant et pendant la journée. L’eau, qui vous tiendra à l’écart d’un coup de chaleur, contribuera également à délier vos muscles et vous évitera d’importantes courbatures au lendemain du déménagement.

SOULEVER DES OBJETS

Pliez les genoux au moment de soulever une charge. L’important est de toujours garder le dos bien droit et d’utiliser les muscles de vos cuisses, de vos bras et de vos abdominaux. Certains objets très lourds requerront par ailleurs l’utilisation de sangles ou d’un charriot sur roulettes afin de réduire la demande musculaire et articulaire. Une bonne technique de travail ainsi qu’un bon jugement vous garderont loin des blessures. 

LES CHARGES LOURDES

La clé : la coordination, la respiration et la communication, surtout si vous êtes deux ou plusieurs à déplacer un objet lourd. Gardez toujours la charge près de votre corps, et effectuez des virages en pivotant vos pieds plutôt que votre tronc. Le dépôt des charges se fait de la même façon que la prise de la charge : en pliant les genoux et en gardant le dos le plus droit possible.

LES ESCALIERS

Si vous transportez une charge seul, assurez-vous que celle-ci n’obstrue pas votre champ de vision dans l’escalier. Si vous vous déplacez en duo, la personne la plus forte devra être placée en bas. Son rôle : donner le rythme. Celle qui se situe en haut aura quant à elle comme tâche de contrôler l’équilibre de la charge et, surtout, de ne pas pousser sur celle-ci. 

DU SOUTIEN

Les amis sont là pour vous aider. Plus nombreux vous serez, moins lourde sera la tâche et plus vous y prendrez plaisir. N’oubliez pas qu’on ne se met pas en forme en déménageant. Il serait fortement conseillé de consulter un chiropraticien avant et après votre déménagement. Un chiropraticien pourra vous outiller pour vous tenir à l’écart des blessures et également vous aider à recouvrir une santé après cet effort éreintant. Un ajustement chiropratique pourrait vous soulager!

Pour vos douleurs

Le déménagement

Vous déménagez dans deux jours? À Montréal, plus de 60% des personnes sont locataires, d’où la frénésie du déménagement le 1er juillet. Prenez les mesures nécessaires pour éviter les blessures neuro-musculo-squelettiques. Bouger les meubles avec le sourire et sans les douleurs, c’est possible, à condition de s’y préparer adéquatement. 

UNE TRADITION

La journée nationale de la fin des baux et des déménagements s’inscrit dans une tradition depuis le 18e siècle. L’arrivée du printemps signifiait à l’époque la fin des baux. Saviez-vous que le Québec est le seul endroit au monde où l'on déménage à une date fixe? La journée nationale de la fin des baux et des déménagements avait lieu à l’origine le 1er mai au Québec. En 1975, une mesure législative a permis de prolonger les baux du 1er mai jusqu’au 30 juin afin d’éviter aux enfants de changer d’école avant la fin de l’année scolaire.

Il y a, chaque année, une recrudescence de patients qui consultent en chiropratique durant cette période physiquement exigeante. L’observation n’étonne pas, lorsque l’on sait que beaucoup de gens, gagnés par la hâte et la fatigue, s’empressent de tout terminer illico sans se soucier de leurs muscles et de leur dos. C’est pourquoi les hernies discales, les lombalgies et les courbatures sont si fréquentes durant cette période. Par où commencer pour les éviter?

DES BOÎTES, ET ENCORE DES BOÎTES

Vider les armoires et les tiroirs pour tout empaqueter dans des boîtes représente une tâche fastidieuse qui aura tôt fait d’en décourager plusieurs. Il importe quand même de choisir et de remplir les boîtes de façon réfléchie.

Pour faciliter la prise, préférez des boîtes munies d’un trou pour les mains sur les côtés. Vous pourrez ainsi empoigner la charge avec assurance et justesse.

PRÉPARATION À L’EFFORT

Avant de vous attaquer à descendre le réfrigérateur dans l’escalier en colimaçon, étirez-vous et échauffez-vous afin de préparer votre organisme à l’effort physique.

L’hydratation est de mise, avant et pendant la journée. L’eau, qui vous tiendra à l’écart d’un coup de chaleur, contribuera également à délier vos muscles et vous évitera d’importantes courbatures au lendemain du déménagement.

SOULEVER DES OBJETS

Pliez les genoux au moment de soulever une charge. L’important est de toujours garder le dos bien droit et d’utiliser les muscles de vos cuisses, de vos bras et de vos abdominaux. Certains objets très lourds requerront par ailleurs l’utilisation de sangles ou d’un charriot sur roulettes afin de réduire la demande musculaire et articulaire. Une bonne technique de travail ainsi qu’un bon jugement vous garderont loin des blessures. 

LES CHARGES LOURDES

La clé : la coordination, la respiration et la communication, surtout si vous êtes deux ou plusieurs à déplacer un objet lourd. Gardez toujours la charge près de votre corps, et effectuez des virages en pivotant vos pieds plutôt que votre tronc. Le dépôt des charges se fait de la même façon que la prise de la charge : en pliant les genoux et en gardant le dos le plus droit possible.

LES ESCALIERS

Si vous transportez une charge seul, assurez-vous que celle-ci n’obstrue pas votre champ de vision dans l’escalier. Si vous vous déplacez en duo, la personne la plus forte devra être placée en bas. Son rôle : donner le rythme. Celle qui se situe en haut aura quant à elle comme tâche de contrôler l’équilibre de la charge et, surtout, de ne pas pousser sur celle-ci. 

DU SOUTIEN

Les amis sont là pour vous aider. Plus nombreux vous serez, moins lourde sera la tâche et plus vous y prendrez plaisir. N’oubliez pas qu’on ne se met pas en forme en déménageant. Il serait fortement conseillé de consulter un chiropraticien avant et après votre déménagement. Un chiropraticien pourra vous outiller pour vous tenir à l’écart des blessures et également vous aider à recouvrir une santé après cet effort éreintant. Un ajustement chiropratique pourrait vous soulager!